Bandeau haut image Bandeau haut titre

SommaireVignette CDI

1 Préparation des tablettes

2. Prise en main des tablettes

3 Sortie sur le terrain

4 Les productions

5 Epilogue

Les tablettes à la Rivière...
Compte rendu d'une sortie de géologie...

La sortie de géologie au fond de la Rivière Saint-Denis, le 8 avril 2014, a été l'occasion d'expérimenter les tablettes numériques dont le CDI a été doté dans le cadre de l'expérimentation académique.

Eco-Ecole fête ses 20 ans à l'international Dans le plus pur esprit de l'éco-label, dont le lycée Leconte est dépositaire depuis de nombreuses années, il s'agissait aussi, pour cette classe de 30 élèves de 1ere S, de limiter au maximum l'utilisation du papier.

Sous la direction de leur professeure de SVT et accompagnés de deux autres enseignants dont le professeur-documentaliste venu en observateur, toute la journée fut consacrée à cette sortie.

 

1 Préparation des tablettes

tabletteEn mars 2014, 15 établissements, des lycées, ont été dotés de tablettes dans le cadre d'une expérimentation académique.
Il s'agit de tester les usages possibles, mais aussi les limites de ce type de terminal, notamment dans le cadre d'une utilisation pédagogique.
La perspective de cette sortie a donc constitué un champ d'expérimentation idéal. Les 19 tablettes sont préparées à l’avance par le professeur-documentaliste pour la sortie.

 

 

1.1 Applications

Les applications nécessaires ont été téléchargées et installées via une simple clé USB, les tablettes n'étant pas reconnues sur les postes du CDI :

  • Google Earth
  • Un éditeur d’image avec pour possibilité de dessiner sur une photographie
  • Traitement de texte
  • Application photo pré-installée
  • Gestionnaire de fichier

1.2 Documents de géologie

Cinq documents, aux formats très divers (pdf, jpg, doc...) on été copiés, de la même manière, à partir de la clé USB :

  • Modèle géologique de la Rivière Saint-Denis
  • Carte géologique de la Rivière Saint-Denis
  • Morphologie d'un volcan bouclier
  • La Réunion, il y a 1.7 millions d'années

1.3 Problèmes rencontrés

WifiAu départ, ces documents devaient être installés via l’ENT. Mais le fonctionnement du réseau WiFi, loin d'être suffisant pour une exploitation pédagogique en mode connecté, a vite imposé cette évidence. Il est inutilisable en l'état.

La simple activation de 10 tablettes et le préchargement de la carte pour Google Earth a nécessité environ 10 heures sur le WiFi du CDI et moins de 40 minutes pour les 9 autres sur une connexion personnelle...

 

2 Prise en main des tablettes

Diverses notions de géologie ont déjà été acquises dans le cadre de la visite du volcan pendant 4 jours. Elles sont ici remobilisées.

Les manipulations de base d'une tablette sont revues ou expliquées, des consignes de sécurité (hydratation) et le déroulement de la journée sont également rappelés.

 

2.1 Travaux pratiques

 

Cette prise en main, qui s’est déroulée au CDI par binôme de travail durant 2 heures, avec le documentaliste et le professeur de SVT s'est avérée indispensable, à un moment ou les disponibilités et l'attention sont les meilleures.
Après quelques indications concernant la navigation sur une tablette, le gestionnaire de fichier et quelques fonctions de base, la problématique de la sortie est clairement posée.

carte vallée

 

 

Ces rappels de notions de géologie sont un pretexte pour automatiser les gestes qui seront réalisés sur le terrain :

  • Consultation des fichiers
  • Utilisation de Google earth
  • Prise de photos et dessin dessus
  • Prise de notes avec Kingsoft office et collage des photos

 

carteUne première manipulation consiste à photographier la carte de l'île de la Réunion et séparer les coulées qui dépendent du domaine du piton des neiges de celles qui dépendent du piton des fournaises et à expliquer par écrit à quel domaine appartient la zone que nous allons découvrir.

Un exercice simple que tous ont su mettre en oeuvre sans aucune difficulté.

 

 

 

2.2 Une connexion à trouver

Ce moment a été l’occasion de tester la borne WiFi et vérifier le bon fonctionnement des tablettes, toutes en même temps. Cela n'a jamais été possible.

Par ailleurs, nous avons rencontré divers problèmes de mots de passe, des applications non fonctionnelles, les cartes de Google Map absentes du cache etc. Le recours à la clé USB pour les transferts a, ici encore, été salutaire.

L’inégalité de qualité des tablettes, pourtant de même modèle et marque, est constatée (certaines antennes sont plus sensibles que d'autres, la qualité générale du capteur photo est plutôt basse).

 

3 Sortie sur le terrain

3.1 Déroulement

parkingDéplacement en bus jusqu'au Parking situé en haut du bas de la Rivière [sic] puis premières explications sur l'endroit où nous nous trouvons.

Une lecture de paysage et la consultation des documents de géologie sur les tablettes va permettre de déterminer l'âge exact des deux rives de l'actuelle rivière de Saint-Denis

Aucun problème particulier n'est à signaler sur l’utilisation des tablettes par les élèves.
L'utilisation est facile. Les écrans brillants ne sont pas toujours très lisibles vers midi et en plein soleil, mais restent exploitables.

La visite se poursuit, à pied, d'abord en zone urbaine, puis en remontant la rivière.

Lors de chacun des 6 arrêts prévus, des explications sont tout d'abord données, prises en notes directement sur la tablette, suivies de la prise de photos puis du dessin sur les photos.

 

 

visite visite visite

 

3.2 Difficultés et améliorations

L'autonomie de la batterie s'est révélée suffisante pour cette sortie de près de 9 heures. Les tablettes ont été utilisées exclusivement en mode hors connexion.

Quelques problèmes d’ordre technique.
La mémoire de l'application d'annotation des photographies s'est saturée au fil de la journée, les photos étant trop "lourdes", ce qui a empêché l'utilisation de l’éditeur d’images pour dessiner sur les photographies en fin de journée. De nouvelles applications sont en test.
Certains schémas ont du être réalisés à main levée sur du papier ce qui fera un travail supplémentaire de retranscription pour le compte rendu, qui est exigé en "tout numérique".
L'acquisition de stylet est envisagée car les tablettes sont suffisamment grandes pour avoir des schémas géologiques convenables.

L'absence de géolocalisation sur le terrain est regrettée (utilisation d'une clé 3G ?)

 

4 Les productions

4.1 Récupération des documents par les élèves

Les premières grosses difficultés se rencontrèrent à cette étape.
Le plus simple aurait été que les élèves téléchargent le document sur leur ENT via le WiFi, dont un fonctionnement réellement possible en mode production nous a fait cruellement défaut.

Il a donc été proposé aux élèves d'emmener les tablettes chez eux et d'utiliser, pour ceux qui en ont, leur propre réseau WiFi ou de tenter une liaison par câble via le port USB.

Le fichier a également été envoyé en pièce jointe par courrier électronique aux élèves qui le demandaient.

4.2 Les productions

tablette papierLes photographies annotées ci-dessous montrent quelques exemples de réalisations, ensuite intégrées dans un traitement de texte et accompagnées de photos commentées.
C'est ce texte qui sera envoyé au titre des comptes rendus.

Notons ici, que si la majeure partie du compte rendu se fait en direct, c'est en interaction permanente avec l’enseignant qui peut vérifier sur place la compréhension  par les élèves des affleurements et paysages observés. Cela constitue une réelle plus-value sur les méthodes papier avec prise de notes et retranscription ultérieure.

 

 

 

 

production production

 

 

 

 

 

 

 

4.3 Bilan provisoire

Mise à part le coté ludique de la tablette numérique qui accroche d’avantage les élèves, son atout principal en géologie sur le terrain est sans conteste l’utilisation de la photo et de la possibilité de dessiner dessus pendant l’étude de l’affleurement.
Cela permet au professeur une évaluation immédiate de l’interprétation de l’élève. De plus les affleurements physiquement inaccessibles ou la lecture de paysage peuvent aussi être interprétés à travers les photos redessinées.

En second lieu, cela apporte un gain de temps dans le travail de compte rendu étant donné que les notes sont prises directement sur un document numérisé et que les photos sont déjà collées à leur place.

Enfin, il aurait été difficile d'emporter les ordinateurs, même portables dans les conditions de cette sortie. La portabilité, la facilité et le côté "naturel" de l'intégration de l'outil tablette dans la séquence est ici un atout.

 

5 Epilogue

paperNous avons eu l'occasion de tester également un modèle de tablette d'un nouveau genre !

Ecran géant, autonomie record, angle de vision de 178 degrés, mémoire permanente, écran plat très très haute résolution, réversible avec une résolution faciale et frontale identiques, connecteurs au format pouce, index et majeur, cette tablette analogique s'est révélée au moins aussi utile que ses cousines numériques...

Elle a énormément servi !

 

 

 

fin

Brigitte Dechazournes, professeur de SVT

Mariela Navaza, professeur de SVT

Denis Weiss, professeur-documentaliste