Retour à la page d'accueil

EMI | Les « YouTubeurs »

YouTubeur Les « YouTubeurs » sont des personnes qui postent des vidéos sur le site YouTube…

Chaque minute, 400 heures de vidéos y sont ainsi postées, 1.5 milliard de visites par mois dans le Monde. Bref, YouTube est tout simplement le deuxième site le plus consulté au monde.

Du contenu gratuit mis en ligne par n’importe qui… pour trouver de tout… et donc aussi n'importe quoi… le meilleur comme le pire.

Mais YouTube c'est avant tout et surtout une marque, hégémonique, qui impose ses conditions, pour ses profits…

C'est pourquoi certains préfèreront le terme de vidéaste pour décrire cette activité.
Reste à s'interroger sur les raisons d'un tel succès.

Ces modules pourraient également vous intéresser
|
Difficulté
|
DYS DYS

YouTube

Dailymotion et YouTube

DailymotionEn mars 2005, les français Benjamin Bejbaum et Olivier Poitrey ouvrent Dailymotion, et les américains, et les américains Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, trois anciens employés de PayPal,YouTube.

Mais Dailymotion reste seul sur ce terrain en France à son démarrage en février 2005, car la version française de YouTube n’a été disponible qu’en juin 2007.

Face à la pieuvre, Dailymotion n’a jamais trouvé les bons actionnaires pour assurer son développement, malgré l’arrivée de France Télécom-Orange au capital, à hauteur de 49 %, en 2011. Deux ans après, il en devient l’unique propriétaire. En 2014 Vivendi débourse 217 millions d’euros pour acquérir 80 % du capital.

YouTubeEn octobre 2006, YouTube est racheté par Google pour 1,65 milliard de dollars.

En janvier 2013, YouTube dégagerait jusqu'à 4,80 euros de revenus publicitaires tous les mille clics. Une partie des revenus publicitaires sont reversés aux YouTubeurs, pour un tarif un peu inférieur à 1 dollar pour 1.000 vues, mais varie selon la démographie de l'audience de la chaîne, et la période dans l'année

Plus précisément, en 2019, les publicités sur YouTube ont permis d’engranger un chiffre d’affaires de 4,7 milliards de dollars sur le dernier trimestre et de 15,15 milliards sur l’ensemble de l’exercice.

Un naufrage français

Dailymotion

Comment Dailymotion a perdu la guerre contre YouTubeNouvel épisode d'une dose de curiosité ! Aujourd'hui on s'intéresse à l'histoire incroyable de Dailymotion. Comment la pépite française a sombré face à YouTube !

YouTube en chiffres

YouTube recense plus de 2 milliards d’utilisateurs. Véritable pilier des nouvelles technologies et des nouveaux usages, YouTube a créé ses propres codes à travers le succès planétaire de ses « YouTubeurs ». Le nombre de chaînes qui comptent plus d’un million d’abonnés a augmenté de plus de 65 % en un an. Les vidéos regardées sur mobile représentent plus de 70 % de la durée de visionnage enregistrée sur YouTube. Au cours des cinq dernières années, YouTube aurait reversé plus de deux milliards de dollars aux partenaires ayant choisi de monétiser les vidéos.

source : https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-YouTube/

alphabet C'est Alphabet, la maison mère du géant internet américain Google, qui gère les revenus publicitaires de YouTube.

Selon http://www.capital.fr/ " les revenus de YouTube continuent d'augmenter à une vitesse très importante, soutenus principalement par la publicité vidéo ".

Vidéo pollution

hitpraradeSelon l’ADEME, en 2018, les vidéos représentaient 80% du trafic internet et ont produit 300 millions de tonnes de CO2.
Une étude de The Shift Project permet d’évaluer les données de façon plus importante mais aussi plus effrayantes. 10 minutes de streaming Netflix correspondraient à un four électrique de 2000 W fonctionnant pendant 5 minutes et 2 heures de streaming correspondent à 6 kg de CO2.

Le site https://ecologie.en-pratique.fr/streaming-video-impact-ecologique-co2/ vous propose de calculer votre dépense en CO2 en fonction de vos pratiques.

Geste écoloYouTube consomme 20% de la bande passante et autant de pollution. Comment limiter facilement mon impact environnemental sur les plateformes de streaming (Netflix, Prime, YouTube, Spotify) ? Quelques gestes simples pour l'économiser.

Les défis

Malgré un succès indiscutable, la plateforme de vidéos fait face à certains défis.

Le respect des droits d’auteurs.
Depuis 2018, YouTube a développé une politique plus ferme pour le respect des droits d’auteurs. Les contenus tiers tels que les résumés ou les rediffusions sont soumis à examen pour vérifier le respect des droits d’auteurs.

Mais "content ID" est aussi accusé de censurer de manière indiscriminée des vidéos qui sont effectivement protégées par le droit d’auteur, mais dont les ayants droit tolèrent certaines réutilisations. C’est le cas de certains remix musicaux, mais aussi de commentaires de parties de jeux vidéo. A intervalles réguliers, des vidéos pourtant libres de droit — comme récemment, des cours mis en ligne par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) — sont aussi bloquées par le filtre automatique.

source : https://www.lemonde.fr

contentID

Voir également https://support.google.com/

La propagation de fausses informations
Si YouTube a lancé, en 2020, une nouvelle fonctionnalité afin de lutter contre la désinformation aux États-Unis en mettant désormais en avant des articles vérifiés, la propagation de fausses nouvelles reste l'une des critiques majeures faite à la plateforme.

Il s'agit d'abord de vous faire rester le plus longtemps possible (modèle économique basé sur la publicité oblige) et pour cela vous servir des informations selon votre profil. Le plus souvent d'ailleurs celles qui confortent votre opinion.
Information ou fake ? Peu importe ! Pour l'algorithme plus c'est clivant, agressif, avec des titres chocs et tranchés, plus cela fait du buzz et donc de l'argent.

Le reste n'est tout simplement pas, et cela contrairement à un site de presse par exemple, de la responsabilité de YouTube, Google ou Facebook.

La censure
Pour autant tout n'est pas diffusé. L’intelligence artificielle en charge de la censure de nus ne fait souvent aucune distinction entre art et pornographie. Une lacune qui affecte le monde artistique…

Cachez cette œuvre que je ne saurai voir…

Social media doesn't want you to see Rubens' paintings

Xenius. Arte

Quelques points de droits.

La censure sur YouTube

911 AVOCAT

Est-ce que oui ou non YouTube exerce une censure ?

Techniques

Scenario

Que ce soit une vidéo YouTube ou une capsule vidéo (voir modules réaliser une capsule vidéo), il s'agit toujours et d'abord d'écrire un scénario.

Une vidéo, ça ne s'improvise pas !

Les plans sont généralement assez simples (fixes sur pied, avec une camescope ou un téléphone, un soin tout particulier est apporté au son et à la diction.

Le montage lui aussi est généralement assez rudimentaire.

Pour plus d'information consulter le module.

Capsules vidéosCapsules vidéos

Matériel

Nowtech fait des tests Tech et d'applications mobile, des tutos photo et vidéo, des dossiers et des news sur l'actu Tech

Nowtech

Choisir une camera pour YouTube, l'erreur du débutant. Vous risquez de faire une grave erreur en choisissant votre caméra pour vos vidéos YouTube 

Voir également le module.

DronesDrones

Montage

Outre les traditionnels, Final Cut Pro X chez Apple et Premiere Pro chez Adobe tous deux payants et assez chers même en version éducation, il existe des solutions gratuites et/ou libres.
Précisons qu'il ne sert à rien d'investir dans des logiciels chers, pas forcément maîtrisés, auxquels il faut souvent ajouter des plugins également payants, pour, au final, ne rien faire de plus que ce que vous feriez avec un logiciel gratuit ou une appli sur votre smartphone.

Sur MAC le logiciel Imovie se révèle largement suffisant. Sur PC, Windows Movie Maker n'est plus proposé et sans remplaçant officiel gratuit chez Microsoft.

Disponible sur Linux, Microsoft Windows et macOS, DaVinci Resolve propose une solution exhaustive qui permet à la fois de faire du montage, de l’étalonnage et de compositing. Il existe une version gratuite, largement suffisante pour un usage courant.

DaVinci Resolve

Modèle économique

Monétiser

Les YouTubeurs les plus populaires sont rémunérés aux nombres de vues par vidéo. YouTube génère des milliards de recettes, avec ses stars aux trajectoires souvent éphémères…

Un tremplin mais pas forcément un vrai business à long terme.

Beaucoup de YouTubeurs sont affiliés à des Multi Channel Networks (MCN), ou réseaux multi-chaînes, des sociétés qui tiennent à la fois de l’agent artistique, du conseiller technique et juridique, du producteur, de la régie publicitaire et récupèrent une bonne partie des sommes générées.

Autrement dit ce sont des plateformes de monétisation.

Le site http://websitesetup.developpez.com/ propose dix façons de monétiser votre site web qui sont toujours d'actualité.

websitesetup.developpez.com

L'audience

Le site propose http://www.influencepanel.com/ présente un classement unifié (YouTube, instagram, twitter, dailymotion, facebook, alexa…) des trente plus gros influenceurs.

qwant

Qui a le plus d’abonnés sur YouTube ?

Le site http://influence4you.fr propose le hit parade des YouTubeurs.

hitprarade

Placement de produits

Le placement de produit est aujourd’hui une pratique très courante sur YouTube de nombreux YouTubers n’hésitent plus à contractualiser des partenariats avec des marques afin de professionnaliser leur travail et en dégager une rémunération.

Ce placement est d'ailleurs autorisé (avec des conditions) et prévu dans les règles relatives aux annonces de YouTube.

La DGCCRF a toutefois tenu à rappeler la législation en vigueur concernant ce type de contenu « Toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. Elle doit rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée. » Une loi qui peine à être appliquée pour le moment.

Le site http://www.arretsurimages.net/ propose de décoder les manipulations médiatiques.

Matériel

Nowtech fait des tests Tech et d'applications mobile, des tutos photo et vidéo, des dossiers et des news sur l'actu Tech

YouTubeurs : sur la piste des publicités cachées de Cyprien;

Arrêt sur Images

Norman, Cyprien, Natoo, EnjoyPhoenix, Squeezie, Jenesuispasjolie, Clara Channel, Jérémy, Le rire jaune, Pat, Aziatomik, Andy : les élèves de 5ème du collège Gérard Philipe (18ème arrondissement de Paris) n'ont eu aucun mal à énumérer les YouTubeurs qu'ils connaissaient. Ils connaissent également très bien la manière dont ils sont rémunérés : nombre de vues, publicité avant les vidéos. Mais sont-ils capables de déceler la publicité quand elle est cachée ? Nous leur avons montré un extrait d'une vidéo de Cyprien.

Tout jeter ?

Il n'en reste pas moins vrai que de nombreuses productions sont surtout motivées par le souci de partage et d'échange.

Et si le (bon) modèle économique reste souvent à trouver -la vigilance s'impose-, la liberté et la facilité de publication qui font toute la diversité des productions est un réel avantage.

Pour Chloé Delacroix, le mot même de " YouTubeur ", qui est d'abord une marque, est à remettre en cause et est récusé par beaucoup d'acteurs de vidéos pédagogiques.

Je ne suis pas "YouTubeuse"

Saria Sayan

Dans cette première "pastille à la menthe" j vous explique pourquoi je trouve ça nul de parler de "YouTubeurs". Bon visionnage de ce nouveau format !

Repérer une publicité discrète sur YouTube

CLEMI. DECLIC CRITIQUE

Pour ce quatrième numéro, nous nous sommes intéressés aux vidéos Gaming. Sur la chaîne CyprienGaming, on peut notamment voir une vidéo de démonstration du jeu "Horizon Zero Dawn" par deux youtubeurs, Cyprien et Squeezie. Une vidéo vue 950 000 fois et affichant la mention "inclut une communication commerciale" pendant les 20 premières secondes. Comment des élèves de quatrième interprètent-ils ce type de message ?

Mais une question se pose. Pourquoi des vidéos à finalité éducative ne sont-elles pas avant tout diffusées sur les sites de l'éducation nationale ?

Un workflow d'un autre âge avec une validation à priori souvent lente et pas toujours adaptée, doublé de l'absence de mise à disposition de plateformes réellement simples et efficace expliquent sans doute le recourt à YouTube, dont pourtant l'ergonomie, la recherche ou la multiplicité des offres restent très largement perfectibles.

A la créativité, la facilité de mise en œuvre, les encouragements, le soutien, l'institution ne répond souvent que RGPD, validation, droits et devoirs etc. semblant ignorer que l'architecture même d'Internet repose sur la disponibilité permanente de routes secondaires libres qui ont d'ailleurs fini par devenir des autoroutes…

D'ailleurs même la CNIL est présente sur YouTube, et il faut ici revenir au point de départ et se demander pourquoi une industrie dans laquelle la France était en pointe est quasiment en faillite.

Car ne pas répondre à cette question condamne immanquablement à de nouveaux échecs.

Combien ça gagne ?

Pas question ici de faire des titres chocs avec des salaires mirobolants dont la presse se fait largement l'écho.
Certes les premières audiences font les premiers et les plus gros salaires. Reste à savoir pendant combien de temps dure une carrière de YouTubeurs. Sans doute encore moins que celle d'un footballeur.

Autrement dit, l'argent ou le métier de doivent pas masquer les désillusions possibles, ce qui n'empêche en rien la création, la production et la mise en ligne de vos travaux.

Le tiquet d'entrée pour la publicité est le suivant sur 12 mois :

Activité YouTube

1 million de vues rapportent…
Moins de 500 euros une fois toutes les charges et frais déduits.
REPONSES

Exemples de chaînes

Quelques exemples dans le domaine éducatif.

Les exemples qui suivent sont forcément subjectifs et il ne tient qu'à vous d'en trouver ou suggérer d'autres…

Sélection Ministère de la Culture

Le ministère de la Culture a recensé 350 chaînes YouTube culturelles et scientifiques francophones potentiellement adaptées à un usage éducatif.
Les chaînes sont rangées par discipline et chaque entrée indique le nom de la chaîne, cliquable, des mots-clefs, et sa description.

telechargerTélécharger le document

E-penser

Pourquoi bâiller, c’est contagieux ? Qu’est-ce qu’un trou noir ? Comment se forment les arcs-en-ciel ? Aristote a-t-il eu raison au moins une fois de son vivant ? Docteur qui ? A quoi a vraiment servi Einstein ? Le boson de Higgs ?! Le lolcat de Schrödinger…

Autant de sujets abordés par Bruce Benamran dans sa chaîne YouTube e-penser.

Chute des corps : La balle la plus lourde tombe-t-elle plus vite

E-penser

Lâchez en même temps, et de la même hauteur, une balle de golf (lourde) et une balle de ping-pong (légère); laquelle touche le sol en premier ?

Nota Bene

Nota Bene est une émission de vulgarisation de l’Histoire avec un grand H. Le but est de faire découvrir de nombreux sujets en rapport avec l’histoire de façon légère et compréhensible.
Compilations d’anecdotes, traitements de sujets de société, synthèses de mythologies…apprendre l’histoire…
L’émission est présentée par Bénabarbe

L'esclavage et les grandes traites Partie 1

Nota Bene

Ce septième épisode retrace depuis les débuts de l'humanité la pratique de l'esclavage. Du néolithique au moyen-âge comment nos ancêtres envisageaient cette pratique ? Les esclaves avaient-ils tous les mêmes droits ? Dans cette première partie nous aborderons le cas d'Athènes et de Rome mais aussi les deux grandes traites de notre histoire : la traite transatlantique et la traite transsaharienne !

L'épidémiologie

L'épidémiologie c'est l'étude des différents facteurs intervenant dans l'apparition et l'évolution des maladies et des moyens à mettre en œuvre pour les prévenir. C'est le moment de s'y intéresser.

John Snow - L'épidémiologie

Risque Alpha

Je ne sais pas si au final les marcheurs blancs de Game of Thrones feront plus de morts que le choléra mais dans les deux cas un Snow aura essayé de les stopper ! La petite histoire d'un des pères de l'épidémiologie !

La chaîne Risque alpha

épidémiologie

cliquez pour voir

Carrément décalé : codeBabes

Ici c'est une fabrication de type professionnelle qui, malgré son aspect badin - une charmante demoiselle arbore des tenues de plus en plus sexy au fur et à mesure des cours - aborde pourtant très sérieusement l'informatique, le langage html ou les langages de programmation…

Que dire ?

Présenter une activité caricaturalement genrée permet au moins d'ouvrir le débat, celui de l’inégal accès des hommes et des femmes aux Sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC). Et cela relève d'un constat tant au niveau mondial qu’européen : en 2004, dans les pays de l’Union européenne, les femmes représentaient 22 % de l’ensemble des diplômés en informatique (Gras-Velazquez, Joyce, & Debry, 2009), 27,8% des cadres en informatique et système d’information sont des femmes, 9,6 % seulement sont ingénieures système (Catalyst, 2008).

Et en même temps, présenter un cours avec des moyens professionnels par un actrice ou un acteur est une formule qui doit à tout le moins être évaluée.

Intro to Variables in Programming - Programming Virgin w/ Javascript

CodeBabes

Maintenant à vous de préférer votre professeur habituel