Retour à la page d'accueil

EMI | Sociogramme. Livret d'accompagnement

Sociogramme La sociométrie est une « méthode d’approche qui se veut métrique, du réseau des relations interpersonnelles au sein d’un groupe ». L’outil principal, mis au point par Moreno, en est le sociogramme.

Un sociogramme est un diagramme des liens sociaux.

Il s'agit de tenter de visionner les relations à l'intérieur d'un groupe et ensuite d'en analyser les caractéristiques. Qui est qui ? Quelles sont ses interactions avec les autres membres du groupe ?

Mais aussi et surtout de s'interroger sur son identité numérique, ce que l'on dit de et sur soi, comment et avec qui l'on communique, ce que l'on peut savoir de vous via un processus automatisé par des algorithmes ici très simples...

Pour quel usage ?

Constituer un groupe de travail

Tous les enseignants le constatent, même quand les groupes se font en autonomie ( exemple, feu les TPE), les affinités électives ne garantissent pas pour autant de bonnes coopérations, ou même plaisir de travailler ensemble. Souvent les groupes se défont même en faisant.

Le sociogrammme va faciliter la constitution des groupes de travail respectant ce réseau (notamment en début d’année scolaire) ou, au contraire, en essayant de l’étendre.
Il permet par exemple de visualiser plus facilement les rejets, qui sont ici surtout des indicateurs de vigilence.

Insufler une dynamique des groupes

Un groupe est en effet souvent plus, ou moins d'ailleurs, que la somme des parties qui le composent.

Dans un groupe, la personnalité de chaque individu, est en interrelation avec les personnalités des autres membres. Elle est influencée par les réactions, les paroles, les attitudes à son égard…

Affiner ou modifier les affinités

Plusieurs théories ont tenté d’expliquer l’apparition des affinités d'un groupe restreint et leur évolution…

  1. Les affinités apparaissent très rapidement (similitude des caractéristiques individuelles, communauté d’intérêts ou de valeurs, similitudes des personnalités). Souvent dès la première phrase, dès les premières minutes, des relations se tissent.
  2. Les favoris ont tendance à se choisir mutuellement… ce qui isole encore plus les isolés.
  3. Les affinités sont stables dans le temps… La proportion des pairs ne varie presque pas au cours des différentes rencontres. Si une paire se renforce (se voit plus souvent), c’est souvent au détriment d’une autre relation (nos ressources sont limitées). Cette hypothèse n’a pas encore été validée expérimentalement parlant.
  4. Les pairs d’adultes sont très stables

image lien https://fr.flossmanuals.net/

Et selon ce que vous souhaitez obtenir du groupe, vous pouvez travailler par affinité ou pas.

Mode opératoire

Attention ! Pour des questions de conformité RGPD, seuls des prénoms, de pseudo, ou toute donnée non personnelle devra être utilisée. Les données sont conservées pendant deux mois et pourront ensuite, sauf demande contraire, être détruites à tout moment. Aucune autre trace n'est conservée et celles générées ne servent qu'à la mise en place de la séquence pédagogique.

La création du sociogramme se fait en 3 étapes

  1. Création du groupe : Saisir les noms ou pseudos les uns à la suite des autres en les séparant par une virgule, sans retour à la ligne. Cette forme est impérative, sinon votre sociogramme ne fonctionnera pas. A faire une fois, le plus souvent par l'enseignant.
  2. Ajouts des liens : La relation étudiée est totalement ouverte [aime travailler avec...], [connaît...], [est amie de...] est dépend de ce que vous voulez visualiser.
    Il s'agit ensuite de cliquer une fois sur un nom à gauche puis une fois sur un nom à droite. Cette opération sera répétée autant de fois que nécessaire. "A" peut être l'ami de "B" de "T" et de "Z". L'essentiel est de de cliquer une seule fois à gauche, puis une seule fois à droite.
  3. Génération du fichier et du lien : La dernière étape va permettre de sauvegarder les données (nom de fichier aléatoire) et de générer le lien.
le  niveau de preuve scientifique Génération de l'identifiant aléatoire Alimentation du sociogramme Visualisation du sociogramme

Vous pouvez récupérer vos données en ajoutant l'identifiant à la l'adresse suivante :
https://emi.re/exo-socio-affiche.html?graf=[référence].json

Thèmes et questions abordées

Voir modules

Lire la Pressetraces
Lire la PresseRGPD
Lire la PresseAlgos
Lire la PresseSouriez ! Vous êtes filmé !

Audience et affinités

Qui choisit qui ?

Ici on est assez proche d'un système que l'on connait bien, celui du pouce. J'aime, j'aime pas ici encore plus fort puisque un seul choix est possible. C'est pourquoi c'est la formulation "travailler avec" qui a été préférée.

Que dit-on exactement par ce choix ? Que dit-on à travers un like ? Est-ce qu'on lit même toujours ce que l'on like ?

Singletons

SingletonsExemple, Karine n'est choisie par personne

Choix unilatéral

Choix unilatéralEmmanuel choisit Orane, mais pas l'inverse

Dyade

Choix réciproquePatrice choisit Morgan et inversement

Triade

Choix réciproqueAgathe, Isabelle et Michèle se choisissent réciproquement

Chaîne

Choix réciproqueSuite de choix unilatéraux, Anne choisit Denis qui choisit Corinne…

Gang

Choix réciproqueGroupe d'individus qui se choisissent réciproquement

Étoile

Choix réciproqueGroupe d'individus qui choisissent tous une même personne, sans nécessairement avoir de liens entre eux. La personne choisie est le meneur de ce groupe.

Statut sociométrique

Étant dans un groupe, chaque membre a un statut sociométrique :